Miroir de position aéro à vélo

Plus de vues

Miroir de position aéro à vélo
39,90 €
5 0 1 4

Disponibilité : En stock

Miroir de position aéro cyclisme triathlon


Conserver longtemps la meilleure position aérodynamique sur le vélo
Coloris unique : BLANC

OU
Description

Miroir de position aéro

Il s'agit ici d'un petit réflecteur très pratique, pour les compétiteurs essentiellement. En effet, ce miroir de position aéro a principalement le but de permettre au coureur de pédaler tête baissée, sans regarder la route. Dans ce cas, le cycliste recherche la performance, gagner des watts, aller vite avec le moins de résistance possible au vent ! Cependant, le miroir peut aussi servir d'outil de confort pour la nuque, pour les cyclistes occasionnels ou âgés. Mais il s'agit là d'un usage plus confidentiel. Site officiel de la marque ici : Vizzzz .

Positionnement aérodynamique avec Vizzzz Positionnement aérodynamique en triathlon

Composition du miroir

Concrètement, le dispositif se compose d'un miroir oculaire, enchâssé dans une petite coque en plastique. C'est tout ! Le miroir de cyclisme aéro n'a pas de piles, pas de mécanique ni d'électronique. Il ne peut pas tomber en panne, c'est un instrument très simple. Deux solides élastiques le maintiennent sur les prolongateurs du vélo. Effectivement il faut le préciser, le miroir de cyclisme aéro se positionne sur un guidon de triathlète. Sans prolongateurs, il sera difficile d'utiliser l'appareil, à moins de "bricoler" une extension à votre vélo !

Caractéristiques du miroir

Le miroir de cyclisme aéro pèse 98 grammes. Sa largeur totale est de 8 cm. Cela permet de le fixer sur des prolongateurs distants entre 5 et 10 cm. L'idéal est de le fixer là ou l'écart entre les prolongateurs est de 7 cm environ. Sa profondeur est de 4,2 cm. Cela signifie que lorsque vous regardez le vélo de face, vous voyez un rectangle de 4,2 cm de haut entre les prolongateurs. Enfin sa hauteur est de 3,5 cm. Cela signifie que face à vous quand vous êtes assis sur le vélo en regardant le miroir, vous verrez un rectangle de 8 cm de large sur 3,5 cm de haut. Ces dimensions comprennent la coque plastique. Si on ne parle que du miroir, le rectangle face à vous mesurera 4,5 cm de large sur 2,3 cm de haut. 4,5 x 2,3 est en fait " la fenêtre " de vision réelle.

Enfin, notez que l'image est " grossie ". De fait, les obstacles apparaissent dans le champ de vision beaucoup plus proches qu'ils ne le sont en réalité. C'est un phénomène très pratique pour la sécurité. Effectivement, le fait d'apercevoir EN AVANCE un virage, un trou dans la chaussée, ou encore une voiture arrivant en face, permet de réagir par anticipation. On croit que le trou est juste là sous les roues ... Mais non, il est 20 mètres plus loin. On peut donc lever la tête et réagir normalement.

Montage du miroir sur le vélo

Comme évoqué précédemment, je pars du principe que votre vélo est pourvu de prolongateurs. Premièrement, positionnez vous sur votre vélo en recherche de vitesse, tête baissée. Repérez l'endroit sur les prolongateurs où porte votre regard. C'est là qu'il faudra fixer votre miroir. Deuxièmement, introduisez les élastiques de chaque côté du miroir, et fixez ce dernier. Enfin, vérifiez l'orientation et au besoin, ajoutez un peu de guidoline sous la coque du miroir afin de la surélever en avant ou en arrière. Cela permettra d'orienter le miroir afin de voir correctement la route.

Utilisation du miroir de position aéro

L'utilisation du miroir est avant tout efficace sur les parcours plats et droits. En effet, en bosse, en descente ou en virages, l'utilisation du Vizzzz sera inutile et dangereuse. De plus, privilégiez l'utilisation à l'entrainement, pas en compétition. Je vais développer ce point plus bas. Enfin, il faut apprendre à utiliser cet outil, ce n'est pas inné ! Effectivement, les premières utilisations sont souvent décevantes parce qu'on n'est pas habitué à pédaler sans voir la route directement. Il faut pratiquer certains exercices, progressivement.

Les parcours pour le Vizzzz

N'utilisez pas le miroir ni en descente, ni en virages. En effet, au delà de 50 km/h , la trajectoire est vraiment difficile à contrôler sans une vue directe de la route. Une descente est dangereuse, il vaut donc mieux regarder la route avec concentration ! Enfin, un parcours sinueux n'est pas adapté car le Vizzzz ne permet pas de voir dans les angles, mais seulement droit devant. Dans un virage, vous ne verrez pas la route à plus de 20 mètres ! En côte, on peut utiliser le miroir parce que la vitesse est lente. Cependant ce n'est pas forcément judicieux, car la résistance au vent est négligeable, et grimper en position aéro peut être contre productif.

En balade, à l'entrainement, en compétition ?

Clairement, il s'agit d'un outil d'entrainement. C'est dommage quelque part car en compétition, voilà bien une astuce qui nous ferait gagner des places au classement ! Cependant il faut une grande maitrise du système pour rouler en toute sécurité. A l'entrainement, on reste attentif à l'environnement, on s'adapte facilement.

En compétition, on reste concentré sur sa performance en oubliant un peu ce qui se passe autour de nous. Certes, il n'est pas interdit d'utiliser le Vizzzz en compétition ( sauf si la direction de la course le décide), mais faites le avec prudence.

Enfin l'utilisation en promenade. Dans ce cas, cela concerne les cyclistes occasionnels ou âgés qui voudront soulager leur nuque tout en pédalant sur un vélo de course avec un vrai guidon courbé. On peut regarder de loin à travers le miroir, c'est à dire sans avoir les yeux à 10 cm du guidon, sans être en position aéro. la tête sera légèrement inclinée dans le prolongement du buste, c'est parfait pour les cervicales.

L'apprentissage du Vizzzz

Il est nécessaire d'apprendre progressivement à se servir de cet outil. La première fois, vous relèverez la tête toutes les secondes et vous penserez " ce truc ne sert à rien, ça fait peur ". Petit à petit, avec l'expérience, vous ne pourrez plus vous en passer. Je vous invite à visiter le site Vizzzz.com pour lire les exercices proposés ici : exercices avec le Vizzzz .

Il est important de bien comprendre qu'on ne regarde pas directement le miroir en permanence. Il faut impérativement pratiquer la vision globale, c'est à dire avoir un regard qui balaye l'espace à gauche, à droite et en haut, en passant de temps en temps par la vision dans le miroir.

Si il vous manque des éléments dans cette page, visitez Vizzzz.com, ou encore contactez moi directement à michel vernet @ free.fr .

Commentaires

Commentaires des clients : 1 avis

Retour à la fiche produit
Bien reçu. reste à tester !
Note
(Posté le 26/09/2020)

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)